Ces astuces santé qui font la différence sur la forme!

Auteure

LaGazelle

Publié

July 14, 2023

1. Cuisiner en avance (meal prep)

J’aime cuisiner et j’ai appris très jeune à le faire. Pourtant, même si cela n’avait pas été le cas, je pense que je n’aurais pas eu le choix d’apprendre à cuisiner. En effet, il y a beaucoup d’avantages à préparer ses repas au préalable. Et malgré ce qu’on peut penser, la notion de meal prep n’est pas nouvelle. Que ça soit à cause de la famille, de la culture ou tout simplement comme stratégie de planification, plusieurs font des préparations de nourriture en avance pour la semaine et parfois même pour plusieurs semaines.

Parmi les avantages, on retrouve le fait de savoir déjà ce que l’on va manger. Certaines journées de travail/études/famille sont éprouvantes et le soir venu on est fatigué. La nourriture préparée en avance nous empêche de nous jeter sur n’importe quoi (céréales pour ma part). Je vous avoue que parfois nous avons de la nourriture au frigo et je vais quand même succomber à la tentation de manger simplement mes céréales. C’est un plat confort pour moi et c’est vraiment correct, je me suis donnée ce droit. L’idée ici est de ne pas manger une alimentation moins saine par manque de choix.

Sur la liste des avantages, nous trouvons également le fait de se libérer mentalement de la charge de cuisiner pour le reste de la semaine autant pour ceux qui n’aiment pas cuisiner que pour ceux aiment. Le fait de faire tout en même temps en une seule fois, ça nous fait gagner du temps, mais surtout cela nous enlève le stress qui vient avec la question: qu’est-ce qu’on mange ce soir.

Aussi, à moins que je ne sois la seule, on aime savoir ce qu’il y a dans nos repas. On peut composer les repas de manière complète et saine en ajoutant des protéines, glucides, lipides, des vitamines et des minéraux en fonction du repas que c’est.

On trouve aussi des économies dans les nombreux avantages qu’il y a à faire la cuisine maison. Certes, c’est une solution économique, mais pour moi cuisiner maison n’exclut pas l’option d’aller manger au restaurant ou de commander. C’est plutôt une solution qui permet un équilibre lorsque nous souhaitons une alimentation saine. Et même si ce n’est pas le sujet de cet article, je fais une parenthèse sur le «manger sainement». La nourriture saine ne veut pas dire des aliments fades comme une salade ennuyeuse avec des brocolis cuits à la vapeur. Non, on peut transformer des aliments bruts en faisant énormément de recettes avec des variétés de saveurs. Manger sainement peut rimer avec gourmandise sans aucun problème!

2. Boire de l’eau

Boire de l’eau de façon régulière au quotidien fera une grande différence autant pour votre santé que pour votre énergie. Pour ma part, pendant l’hiver, j’ai tendance à moins boire de l’eau et cela joue sûrement sur ma forme. Avec un corps composé de 60-70% d’eau, sa consommation joue sur toute la santé. Entre autres, l’eau serait bonne pour la santé de notre peau et contribuerait à procurer une meilleure et longue vie. En effet, des personnes qui boivent jusqu’à deux litres d’eau par jour voient leur peau devenir plus belle.

Contribuant à plusieurs processus biologiques, c’est aussi l’eau qui permet d’éliminer les toxines au lieu de les accumuler dans le corps. Il est donc nécessaire de remettre à notre table, dans notre sac et sac à dos de l’eau et d’optimiser ainsi le fonctionnement de notre corps avec tous les avantages du simple fait de boire de l’eau.

3. Manger des lipides

Aujourd’hui, plusieurs diabolisent les aliments à grande teneur en lipide. On a tendance à les mettre de côté parce que ça a une très forte valeur énergétique, mais il ne s’agit pas ici de vous encourager à manger 200g d’amandes, mais à en inclure quotidiennement dans notre alimentation. Les sources de lipides, même s’il y en a de moins bonnes pour la santé, je vous dirais qu’une des façons de ne pas se tromper est de privilégier des lipides d’origine végétale comme les noix, les graines, l’avocat par exemple. Je m’en voudrais si je n’ajoutais pas le saumon qui est d’origine animale, mais aussi non seulement bon pour la santé, mais aussi mon poisson préféré probablement.

Aucun groupe d’aliment n’est à exclure de notre alimentation. Je crois que tout est une question d’équilibre alimentaire, de qualité et de quantité selon le mode de vie qui est propre à chacun. Si vous enlever des lipides de votre alimentation, vous vous priverez d’une réserve de carburant considérable (pour les sportifs, pensez-y deux fois), d’un bon fonctionnement de votre organisme, car ils jouent un rôle sur la structure des membranes cellulaires, contribuent à fabriquer certaines hormones et véhiculent les vitamines A, D, E, K et le corps étant incapable d’élaborer les acides gras, on est obligé de les trouver dans l’alimentation.

4. Faire du sport

Initiatives qui font bouger | Vifa Magazine«Je n’aime pas le sport». C’est une phrase que plusieurs peuvent se dire pendant des années. Il faut comprendre que vous n’êtes pas obligé de faire un sport que vous n’aimez pas. Ce qui est important c’est d’inclure du mouvement dans votre quotidien. Du mouvement qu’est-ce que c’est? C’est bouger tout simplement. Cela peut être d’aller marcher à l’extérieur, prendre l’air avec les enfants, etc. Bouger ne peut que vous faire du bien. Cela entretient les articulations et la masse musculaire et permet de vivre plus en forme et plus longtemps. À titre personnel, comme vous savez déjà, j’aime la course à pied, mais même lorsque je ne peux pas courir, je fais d’autres choses: aller au parc avec les enfants, faire du vélo, marcher en amoureux, etc.

L’important c’est de trouver une activité qui vous plaît. Cela peut être la natation, le tennis ou la marche comme je disais et c’est très bien. Si on pense à bouger sans y associer un sport en particulier, on trouvera le sport qui nous permet de se maintenir en mouvement.

5. Utiliser les épices dans ses aliments

Finalement, ma dernière astuce santé est l’utilisation des épices. Avant d’arriver au Canada, je pensais que les épices étaient utilisées partout et je ne m’imaginais pas un plat sans épices. Merci à ma maman de m’avoir appris non seulement à cuisiner, mais à utiliser une multitude d’épices. Si vous n’êtes pas habitués à utiliser des épices dans votre alimentation, je vous encourage à essayer et à ne pas en avoir peur.

Les épices, non seulement, apportent des saveurs aux plats, elles exhaussent aussi tous les goûts sans passer par des exhausteurs et additifs chimiques ajoutés souvent aux plats préparés et transformés auxquels on peut s’habituer. L’avantage le plus important sont les vertus santé des épices en fonction de celles qu’on utilise. À titre d’exemple, le fenouil aide à digérer, la menthe est anti-ballonnement, le gingembre c’est un anti-inflammatoire, la cannelle a des effets sur la glycémie, bref les propriétés de certaines épices sont juste hallucinantes.

En conclusion, je vous dirais que des astuces santé, il y en a plein, l’important c’est d’en trouver qui non seulement font du sens pour vous, mais aussi ajoutent une plus-value à votre bien-être. Inspirez-vous de ces atouts santé et ceux que vous connaissiez déjà. Et sur ce, je vous dis santé!

Abonnez vous!

Je publie un nouvel article à chaque deux semaines. Si vous souhaitez rester en contact et recevoir mes articles dans votre boîte de réception, mettez votre email ci-dessous.

Articles Recents

Vivez avec le coeur

Vivez avec le coeur

Nous sommes encore en début d'année et j'aimerais à travers cet article vous souhaiter de vivre avec le cœur. Effectivement, on aspire à tant de choses. Le...

read more
Projets et résolutions 2024

Projets et résolutions 2024

Une nouvelle année c’est comme un nouveau livre de 365 pages vierge dont c’est nous qui écrivons chaque ligne, chapitre, et page. Bon, en disant cela, je...

read more

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *