Courir une étape à la fois

Auteure

LaGazelle

Publié

February 24, 2023

 

Malgré la déception de plusieurs que le printemps n’est pas encore au rendez-vous, je vous assure que c’est pour bientôt. Il sera alors tentant d’aller faire un jogging ou même le sprint à la vue des belles températures à venir. Je serais mal placée pour vous dire de garder vos ardeurs, alors que je suis sûr que je serais dans le même état d’esprit que vous. Pourtant, il est vrai que pour commencer ou recommencer la course à pied, il y a des étapes à suivre. C’est vrai aussi que plus on a de l’expérience, plus on ne voit pas ces étapes déjà oubliées. Alors si on s’encourageait à être sage cette année?

Élan d’enthousiasme

Comme je disais, à l’arrivée du printemps, plusieurs voudront profiter des températures plus clémentes. Et dans cet élan d’enthousiasme, malheureusement trop de gens brûlent les étapes. Les nouveaux coureurs découvriront peut-être une vraie passion pour la course à pied et voudront avancer sans s’arrêter et sans se retourner. D’autres coureurs, dits expérimentés, vont recommencer à courir, souvent après une pause en hiver ou une période plus longue.

Il y en a à qui ça réussit bien l’indiscipline et d’autres pas. Il y a aussi des saisons plus propices à l’insouciance. Cette année, je célébre 12 ans de pratique de course à pied. Rare sont les saisons de course où j’ai suivi un plan d’entraînement à la lettre. Aujourd’hui, après deux bébés et un corps qui ne semble plus être le mien, je sens qu’il est temps d’être prudente. Tout cela pour dire que c’est bien l’enthousiasme et il faut l’avoir, mais pas au prix de saboter nos débuts en course à pied ou encore notre retour.

Prévention pour tous

Il y a des personnes qui n’aiment pas y aller en douceur, qui s’énervent après des étapes qui semblent interminables, et j’en fais partie. Cela dit, même si c’est difficile, je sais aussi que ça n’a pas de prix de courir dans un corps sans blessure. Avec ma sagesse tardive dans la prévention des maux en course à pied, je commence à considérer l’idée de prendre soin de mon corps avant de lui demander de me suivre dans mes objectifs de course. Avec mon retour à l’ultra trail cette année après deux bébés, 2 ans et demi et 9 mois, on verra à quel point je mets ma sagesse en pratique. Je suis très consciente que je dois permettre à mon corps de s’adapter à ce nouveau départ. Pourtant, c’est un combat de tous les jours d’y aller par étape.

La course à pied rime avec progression qu’on soit d’accord ou pas. Trop souvent les gens commencent à courir en mode continu 15, 30, 40 minutes parce que physiquement ils sont capables. Résultat: ils se blessent. Pourtant votre corps peut s’adapter au niveau physiologique sans que le système locomoteur ne s’adapte aussi vite à l’impact au sol. C’est cette partie qui doit se faire très progressivement.

Je suis la première à trouver que c’est lent et long tous les programmes de retour à la course après une blessure ou un accouchement. Pour cette dernière raison, plusieurs femmes m’ont confirmé, alors que je cherche rapidement à retrouver la coureuse que j’étais avant les accouchements, que miser sur la progression était la chose à faire après avoir donné naissance à un bébé si on veut prévenir des bobos à venir. Je vous avoue que je n’incarne pas encore cette prise de conscience, mais avec peine et misère je tends à essayer à ne pas brusquer mon corps. C’est donc un encouragement pour vous et moi, prenons soin de notre corps en lui permettant de s’adapter au nouveau départ et reprise de la course à pied, contribuons à prévenir bien des maux!

Marcher avant de courir

Il y a quelques mois, mon bébé avait alors 3-4 mois et je me renseignais sur, par où commencer pour ma reprise de course à pied. Comme j’ai eu deux accouchements différents, un étant par voie basse et l’autre par voie haute, je ne pouvais pas utiliser le même plan post-accouchement. Bref, je suis tombée sur le balado «Ton périnée en santé» et la professionnelle avait dit : «si vous êtes capable de marcher 30 minutes sans inconforts/douleurs, alors vous pouvez envisager de recommencer à courir». Cela ne convient pas à tout le monde et ça semble plate pour certains, mais cette phrase renferme toute une logique. On ne peut pas courir si on ne peut pas marcher!

Peut-être que vous êtes comme moi et vous avez juste envie de retrouver le coureur que vous étiez sans faire un détour. Peut-être que vous voulez perdre du poids (d’ailleurs, attention, la course à pied ne rime pas nécessairement avec perte de poids) et vous êtes pressé de vous mettre à la course. Peut-être que vous comptez sur votre génétique ou historique pour penser que vous êtes différents. Dans tous les cas, qu’on le veuille ou pas la progression n’est pas une option, mais une nécessité.

Si vous n’avez pas fait d’activités physiques depuis longtemps ou que vous êtes de retour après une blessure, la marche s’inscrit dans les étapes à suivre avant de courir. D’où l’importance de commencer par alterner la course et la marche pour arriver graduellement à courir en mode continu. Dans le programme de retour à la course après une grossesse que j’ai fais deux fois plutôt qu’une, j’ai pu faire 30 minutes après 8 longues semaines! Le mode d’alternance course/marche n’est pas la façon de courir la plus agréable ni la plus satisfaisante, je vous l’accorde, mais dans tous les cas, c’est une façon d’investir dans la santé du coureur que vous voulez être. En fonction de votre aisance à courir et de la tolérance de votre système locomoteur à la contrainte biomécanique du choc au sol, tout le monde à plus ou moins besoin de passer par le mode d’alternance course/marche.

Finalement, ce n’est pas parce que vous avez l’impression de ne pas faire grande chose dans ces étapes du début avec la course/marche qu’en réalité vous ne faites rien. Non, selon notre point de départ, notre corps vient de loin et fait des efforts remarquables pour s’adapter ou se réadapter à la course à pied. Alors gardons en tête la récupération aussi. Idéalement, nous devons toujours bien récupérer d’une séance à l’autre. Dans peu de temps, tous ces efforts seront payants, alors que vous poursuivrez votre route d’exploits en exploits!

Abonnez vous!

Je publie un nouvel article à chaque deux semaines. Si vous souhaitez rester en contact et recevoir mes articles dans votre boîte de réception, mettez votre email ci-dessous.

Articles Recents

Vivez avec le coeur

Vivez avec le coeur

Nous sommes encore en début d'année et j'aimerais à travers cet article vous souhaiter de vivre avec le cœur. Effectivement, on aspire à tant de choses. Le...

read more
Projets et résolutions 2024

Projets et résolutions 2024

Une nouvelle année c’est comme un nouveau livre de 365 pages vierge dont c’est nous qui écrivons chaque ligne, chapitre, et page. Bon, en disant cela, je...

read more

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *