Les bobos causés par la course à pied

Auteure

LaGazelle

Publié

September 23, 2023

Categorie

Comment soigner les bobos causés par la course? Pourquoi certains sont-ils sujet à ces blessures? Comment prévenir ces bobos? Toutes ces questions sont bonnes. Comme je ne saurais y répondre à toutes, je propose, à travers mon expérience et celles des coureurs autour de moi, de vous partager des astuces pour soigner vos blessures causées par la course à pied.

Irritation de mamelon

Souvent c’est plus les hommes qui ont des mamelons douloureux et parfois ensanglantés lors d’une course. Les femmes s’en tirent à cause du port d’un soutien gorge de sport qui diminue énormément la friction. Plus les mamelons frottent sur le tissu (souvent humide pendant la course) plus ils deviennent sensibles, irrités, voire saignants. Soulignons que la transpiration aggrave encore le phénomène puisque le sel irrite la peau. Malgré que le phénomène concerne plus le genre masculin, les femmes peuvent avoir le dessous et entre les seins sensibles ou même très irrités après une course si le soutien gorge porté ne nous convient pas. Maintenant qu’on sait que ça peut arriver, que ça arrive, que vous soyez homme ou femme, on ne peut pas éviter les tissus humides et la transpiration lorsqu’on est un coureur. Et même lorsqu’on choisit des vêtements de qualité, le problème subsiste. Et au-delà de l’irritation au niveau des seins, il y a aussi les parties comme les aisselles et les cuisses qui sont victimes du mélange d’humidité et de tissu.

Heureusement, il existe des solutions à ce problème. Et elles sont toutes simples et accessibles. Bon, je ne vous dis pas que ça réussit à tout coup, mais assurément ça minimise l’irritation. Déjà, pour les vêtements idéalement, choisissez des chandails près du corps, bien ajustés pour moins bouger et moins frotter et svp pas en coton! Le coton devient lourd avec la transpiration qu’il n’arrive pas à évacuer. Et puis, il y a l’utilisation des pansements pour les hommes. Il suffit de recouvrir les mamelons avec des pansements qui résistent à l’eau pour ne pas décoller. N’hésitez pas à regarder dans une boutique de course à pied pour des pansements conçus à cet effet. Finalement, on peut appliquer du lubrifiant ou encore de la vaseline qui fonctionne très bien, en tout cas pour moi. Et si vous n’avez pas fait ces soins avant le départ de votre course, il n’est peut-être pas trop tard. Informez-vous auprès des organisateurs s’ils ont des gels anti-frottements.

Ampoules

Les ampoules aux pieds sont très fréquentes chez les coureurs. La seule coureuse que je connaisse qui n’en fait pas c’est moi. Bon, ne soyez pas jaloux de moi, j’ai ben d’autres blessures. La cause des ampoules est la même que pour les mamelons irrités. Les frottements répétés dans les chaussures ou les chaussettes sont la cause principale des ampoules. Mais il y a aussi l’ajustement des chaussures. Une chaussure trop grande ou trop petite participe à la création des ampoules. Chose étonnante, malgré que ce bobo soit petit en soi, la douleur et les désagréments sont au-delà de leur grandeur.

Allons directement voir les précautions à prendre pour éviter les ampoules. La première chose à faire c’est de s’assurer que vos chaussures sont de bonne taille. La bonne taille ne signifie pas aucun espace dans la chaussure, mais un ajustement parfait permet de pouvoir glisser un doigt derrière le talon. On suggère de prendre une 1⁄2 pointure plus grande qu’à l’habitude. Ce surplus d’espace permet de rester confortable lorsque les pieds gonflent légèrement pendant l’effort. Et aussi attention aux chaussures étroites devant. En effet, les frottements des orteils sont exacerbés lorsque les chaussures sont trop petites et/ou trop étroites.

Même chose pour les chaussettes. Choisissez-les avec soin! Idéalement, il ne faut pas qu’elles soient en coton parce que comme on l’a vu, ce tissu ne respire pas et cela favorise le frottement. Pour avoir le plus possible la peau des pieds au sec, optez pour des bas en fibres synthétiques. Que ce soit pour les chaussures comme pour les chaussettes, essayez de les casser en faisant des petites sorties avant de vous mettre à courir une longue distance. Finalement, dans tous les cas, assurez-vous de ne pas avoir de petits cailloux et débris qui peuvent créer des ampoules.

Et si malgré les précautions, apportez des soins nécessaires à vos pieds selon si l’ampoule est percée et si la peau la recouvre toujours ou pas. Il faut bien nettoyer et dorloter vos pieds aussi longtemps que nécessaire, car après tout nos pieds nous aident à faire ce magnifique sport qui est la course à pied!

Ongles foncés

J’en ai trois en ce moment à la suite de mon ultra trail Chic-chocs. Les ongles foncés en course à pied sont habituellement causés par un stress répété. Et c’est très courant chez les coureurs de longues distances comme le marathon ou l’ultra trail. Mais malgré la douleur qui se manifeste souvent après une longue course et la couleur bleue ou noire de vos orteils dû à l’hématome sous l’ongle, rassurez-vous, il n’y a rien de grave! Aussi, il faut dire qu’il y a des personnes qui ont des ongles noirs sans en sentir la douleur. C’est vraiment différent d’une personne à une autre.

Je vous disais que ce n’est pas très grave comme situation dans la majorité des cas lorsqu’on se trouve avec un ongle noir. Pour ma part, si la douleur finit par partir je n’ai pas à m’inquiéter. L’ongle va guérir ou tomber éventuellement pour en laisser pousser un autre. Et c’est le cas toutes les fois que j’ai eu ce problème. Toutefois, si la douleur ne disparaît pas après quelques jours ou si vous êtes inquiet pour une raison quelconque, mieux vaut consulter un médecin. Il existe aussi une intervention qui se veut simple pour aider à soulager la douleur. Il suffit de perçer la poche de sang (hématome crée une poche sous l’ongle) qui est responsable de la pression et de la douleur. Ainsi, en laissant évacuer le sang, on diminue également la douleur!Malgré le fait que cette intervention soit simple si vous ne vous en sentez pas capable, consultez un médecin qui pourra vous aider.

Au-delà du traitement, j’ai envie de vous partager des astuces pour éviter les ongles noirs. On parlait plus tôt du choix des chaussures de course. Si vous avez la bonne taille des chaussures pour vous, mais que vous avez souvent des ongles noirs, essayez peut -être une paire différente au niveau de la forme afin de voir si vous pouvez trouver chaussure à vos pieds. Par ailleurs, j’ai lu que vous pouvez aussi utiliser un pansement sur l’orteil le plus à risque ou encore porter des chaussettes plus épaisses pour vous offrir une couche supplémentaire entre la chaussure et l’ongle. Ce sont des solutions que je n’ai pas essayé, mais je vous encourage à essayer différentes stratégies et trouver celles qui vous conviennent le mieux. Finalement, ça peut sembler étonnant, mais la façon de lacer vos chaussures peut aider à prévenir les ongles noirs. Attention aux pieds qui bougent trop dans la chaussure et qui heurtent trop l’avant de la chaussure. Un laçage qui maintient mieux le pied va vous aider si c’est la cause. Tant qu’à être dans la prévention, essayez de conserver une bonne hygiène des ongles en les lavant et coupant régulièrement.

En terminant, on ne peut pas éviter tous ces bobos liés à la course à pied, mais ces astuces et celles qui ne sont pas citées dans cet article contribuent à raccourcir la liste de ces problèmes indésirables.

Je vous souhaite de bonnes courses sans bobos!

Abonnez vous!

Je publie un nouvel article à chaque deux semaines. Si vous souhaitez rester en contact et recevoir mes articles dans votre boîte de réception, mettez votre email ci-dessous.

Articles Recents

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *