Pourquoi fais-tu cela?

Auteure

LaGazelle

Publié

November 25, 2022

Vous vous sentez mal, bizarre ou gêné de vivre votre passion? Vous avez arrêté de faire la chose qui vous ressourcez? Vous n’avez d’intérêt pour rien? J’espère vous donner le goût d’assumer à fond ce que vous aimez faire ou de commencer à vous intéresser à une activité, rien que pour vous.

Je me demande toujours pourquoi je cours à la chaleur étouffante de l’été et que je me gèle à courir au vent glacial, les yeux et la bouche frigorifiés, les cuisses rougies, tout en suant de chaleur en même temps, en hiver. C’est pourtant simple, les endorphines. C’est aussi sans doute parce que je suis passionnée de la course à pied!

La passion est ce truc qu’on fait sans mesurer ni les efforts ni le temps de façon complètement insensée pour le reste du monde. On a juste à penser à la musique, à la danse, au travail pour certains, à la famille, au voyage, au tricot , au scrapbooking et ainsi de suite! Nous sommes tous capables de nous dépasser pour ce qui nous tient à cœur et c’est important de le faire. La grande question est: de quoi êtes-vous passionné? Alors que la passion ou le hobby peut sembler folie aux yeux des autres, mais elle est hyper importante, car elle permet d’avoir du plaisir, de développer des habiletés, de se sentir compétent et bien plus.

Bon pour la santé

Oui, c’est bon de le dire et de le souligner, le hobby est excellent pour la santé! Il nous permet de tout oublier et de faire le vide. Lâcher prise sur le quotidien fait chuter le stress et apporte beaucoup de calme. Le fait de faire le vide, d’oublier tout, même lorsque ça oblige un effort physique comme le sport, est très bon pour le bien-être psychologique. Oui, nos passions nous offrent un moment à nous. Cette disponibilité de soi à soi nous reconnecte à nous-même. Il ne faut pas s’étonner que dans ce moment on se sente bien.

Aussi, avoir un hobby permet de décrocher de la famille et/ou du travail et d’avoir un espace propre isolé de tout rôle qu’on endosse dans la vie de tous les jours. Derrière chaque parent, travailleur, sœur/frère, se trouve un humain qui a besoin d’être reconnu comme tel. Ce temps d’arrêt apporte un état positif et plus longtemps on le fait, plus les effets durent. J’ose dire que c’est une façon de cultiver le bonheur dans ce monde où il y a plus de gens négatifs qu’optimistes.

Bon pour l’estime de soi

Derrière le rôle de chacun, chaque être humain a besoin de s’accomplir! Pourquoi se priver d’une activité qui nous rend «meilleur»? Avoir une passion/hobby c’est de se lancer dans des expériences qui permettent la découverte de nouvelles forces et habiletés. D’ailleurs, en plus de booster notre estime de soi, la satisfaction qui accompagne l’accomplissement de ces activités nous pousse souvent à se dépasser en se donnant des défis de tous genres.

Effectivement, lorsqu’on a une passion, on a tendance à se donner à fond, du moins c’est le cas sinon on ne peut pas l’appeler ainsi. Les efforts payent toujours, car cet investissement finit par donner pas mal de connaissances qui au fur et à mesure apporte fierté et expertise. C’est fou de réaliser qu’on peut se retrouver, aujourd’hui, “expert” dans une activité qui nous était inconnue hier. Bon, c’est peut-être gros le mot “expert”, mais je vais juste dire qu’on ne reste pas débutant longtemps lorsqu’on vit une passion.

Dans tous les cas, ce sentiment d’accomplir quelque chose, parfois avec des expériences de dépassement de soi, nous fait vivre pas mal d’émotions positives. Il ne faut pas s’étonner que pour plusieurs d’entre nous leur passion est “sacrée”, façon de parler. Non seulement, cela devient un engagement, mais aussi on se donne des moyens pour pratiquer et vivre notre passion. Le bonus, c’est que la fierté que procurent nos hobby se transpose à bien d’autres domaines de notre vie. Nous avons alors l’impression de vivre pleinement et totalement.

Bon pour l’équilibre de vie

Je vous disais qu’il faut se donner les moyens pour vivre notre passion. C’est l’un des secrets bien gardés de ceux qui pratiquent un hobby: ils y pensent souvent. Et ils planifient des moments pour s’y adonner. Sans en faire une obsession, ils font de la place dans leur agenda. L’importance de la planification se trouve dans le fait que ce qui compte n’est pas ce que l’on fait, mais bien comment on le fait. La passion harmonieuse ajoute quelque chose à la vie en apportant plaisir et bien-être, alors que celle non contrôlée peut nous faire perdre pied. Assurez-vous de ne pas empiéter sur vos autres responsabilités, mais avec une bonne organisation, pouvoir dégager un moment à part.

Cette notion d’harmonie est vraiment importante, car en l’absence d’équilibre c’est tout le contraire des bienfaits de la passion qu’on va vivre. La «passion obsessive» dans laquelle la personne n’a plus de contrôle sur son activité, gruge d’autres sphères de sa vie et la rend dysfonctionnelle. Oui, c’est important de s’accomplir, oui certaines passions nous font plus que du bien, mais aucune ne mérite qu’on sacrifie du temps en famille ou encore certaines responsabilités. Sans jeu de mots, courir derrière les performances et exploits dans nos passions respectives peut nous condamner à une éternelle insatisfaction.

On vit dans une société de performance où la productivité, la vitesse et la quantité sont valorisées. Nous sommes habitués à être rapides et efficaces, alors que la pratique d’une passion/hobby vise avant tout à sortir de cette course effrénée qui est notre vie, à se donner un temps d’arrêt pour connecter le corps et l’esprit au calme et à la détente.

Je conclus donc en vous disant que peu importe le hobby choisi, l’essentiel est qu’il nous convienne et qu’il réponde à nos besoins tant au niveau du bien-être que de l’estime de soi avec pour seul mot d’ordre: le plaisir!

Abonnez vous!

Je publie un nouvel article à chaque deux semaines. Si vous souhaitez rester en contact et recevoir mes articles dans votre boîte de réception, mettez votre email ci-dessous.

Articles Recents

Équipement course hivernale

Équipement course hivernale

 En novembre 2021 j’ai écrit mon premier article sur la course à pied en hiver.  Aujourd’hui, je vous reviens avec un article sur l’équipement pour pratiquer...

read more

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *